La peinture naïve

de Henri J. Bell

 Henri au travail

Après avoir vécu pendant 30 ans à Ouchy (port lémanique de Lausanne)  où on l’appelait "Henri d’Ouchy" et où il signait ses tableaux avec ce pseudonyme, ce peintre s'est établi maintenant au Bouveret, à l'est du lac Léman, et  il signe ses tableaux "HiBell".

Il est né en 1933 entre le Rhin et la rivière qui traverse son village natale de Widnau dans le canton de St Gall. Il a toujours vécu dans des villes au bord de l’eau: Zurich, Genève, Palamos (Espagne), Tarragone (Espagne). C’est dans cette cité historique, dominant la Méditerranée du haut de son balcon, qu’il commença à peindre, à la suite de son amitié avec le célèbre peintre paysagiste espagnol Tomas Olivar. Ses premiers tableaux montraient déjà des paysages où l’eau est prédominante et c’est tout naturellement qu’il s’est mis à peindre des paysages de lacs en revenant en Suisse. Aujourd'hui il peint des paysages et scènes naïfs, mais dans ses sujets préférés l'eau est généralement  présente.
 

Son style est très simple, naïf même, car il peint avec candeur ce qu’il voit et comme il le ressent: Plein de lumière et de couleurs. Il travaille à l’acrylique sur toile.

La peinture de Henri plait aux amateurs de paysages et aux amoureux des lacs et de la mer, car elle montre la beauté des paysages, lacustres ou maritimes, des scènes de vie simples, ainsi que la faune et flore d'une nature intacte avec souvent un peu d'émotion nostalgique présente. Ses personnages sont des gens simples et aimables.


Il a participé avec succès à de nombreuses expositions individuelles et collectives, en Suisse et à l’étranger et ses tableaux signés « Henri d’Ouchy » ou « Hi Bell » se trouvent chez des collectionneurs notamment en Suisse, en Angleterre, en Italie, en Espagne et au Canada.

Visitez la galerie

    


Oeuvre complet   


Home


Membre

arva
Association Romande pour la Valorisation de l'Art